Analyse de Magicarpe et Léviator, by Haldar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Analyse de Magicarpe et Léviator, by Haldar

Message par Haldar le Lun 16 Mar - 18:41

Magicarpe #129 => Léviator #130

=>


Parmi le monde Pokémon, rares sont les êtres qui ont autant fasciné que ces deux-là. En effet, cette lignée évolutive a toujours beaucoup intrigué de par la gigantesque différence qu’il y a entre ce poisson et cet imposant Pokémon appartenant au cercle restreint du groupe d’œuf des dragons.

Génération sous l’égide du Professeur Orme, le spécialiste de l’évolution, la 2G a fait de Léviator un Pokémon encore plus central en créant un lieu qui lui est associé : le Lac Colère d’Acajou. Lieu de déchaînement, ce lac s’est vu devenir le siège de la mise en avant d’un Pokémon shiny ayant marqué les mémoires : le Léviator rouge.

Analyser la série évolutive Magicarpe / Léviator, s’est se poser la question de l’évolution et c’est sous cet angle que nous l’aborderons. En quoi cette transformation radicale joue-t-elle un rôle dans l’univers Pokémon ? Quelles références culturelles sous-tendent ces deux Pokémon dont le plus évolué est indéniablement la reprise de la forme chinoise du dragon ?

I. L’allégorie d’une volonté de puissance

Petit topo philosophique avant de continuer. Pour comprendre la suite, il est nécessaire de se rappeler le philosophe allemand Nietzsche. Homme de la fin du XIXème ( et, à mon avis, l’un des plus grands penseurs de notre histoire ), Nietzsche a fini sa vie totalement fou ( il signait ses lettres « Jésus-Christ » vers les dernières années ) et est mort entre les bras de sa sœur. Cette dernière a repris son dernier ouvrage La Volonté de puissance qu’elle a déformé pour un faire un traité anti-juif et c’est d’après ce livre qu’Hitler a développé ses idées antisémites.

Mais, me direz-vous, pourquoi parler de Nietzsche ici ? La description de Léviator dans le PokéDex de la Or nous dit qu’il apparaissait lors des guerres passées et dans la Cristal il est dit qu’il apparaît dès que le monde est en guerre. Or, dans aucun des jeux Pokémon, il n’a été mention de guerres ce qui fait que ces références ne peuvent que renvoyer à une réalité historique. La dernière guerre connue par le Japon en 1995 étant la Seconde guerre mondiale, Léviator renvoie directement à cet événement durant lequel le Japon était du côté des nazis ( lois anti-Juifs, politique eugéniste,… ).

Magicarpe est une référence à une légende chinoise selon laquelle les carpes remontent les cours d’eau et atteignent la « Porte du Dragon » loin dans les montagnes. Franchir cette porte leur permettrait de se transformer en dragon. Cette légende est une valorisation de l’effort, de l’avancée vers le pouvoir. Or, le pathétique Magicarpe devient Léviator dont le nom vient du Léviathan de la Bible qui est un serpent de mer symbolisant la dévastation ( créature qui dévorera le Monde après le jugement dernier, ainsi que les âmes des pêcheurs ). De même, en japonais, Léviator se nomme Gyarados qui est une combinaison entre gyakkyō (qui signifie la difficulté à parvenir à quelque chose ) et gyakusatsu ( le massacre, le meurtre ).

Voulant devenir une puissance, le petit poisson japonais s’est transformé en machine à tuer, en assassin ( cette ironie se voit dans le nom de Magicarpe qui est en gros la « carpe magique » alors qu’il est totalement incapable de faire quoi que ce soit ). Le PokéDex de la 1G parle de la puissance passée des Magicarpes et cette nostalgie de leur grandeur justifie elle aussi cette volonté de puissance, d’élévation. Mais cela n’est possible que s’ils se dénaturent, que s’ils se transforment en monstres sanguinaires.

Ce regard sur la guerre par le biais de Léviator se voit aussi par le fait que toutes les générations parlent de lui comme rasant des villes entières en quelques secondes et la Seconde Guerre Mondiale reste, pour le Japon, le lancement de la bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaki.

Être violent, Léviator symbolise tous les stigmates de la guerre que le Japon porte encore aujourd’hui ( ou du moins en 1995 ). Il est là pour rappeler ce que peut être la volonté de puissance et cet élément se retrouve également si on le considère d’un point de vue interne au jeu.

II. De l’allégorie à la victime

Même si la 1G a insisté sur ces divers aspects de Léviator, elle n’a fait en fait qu’effleurer cette ligne évolutive. Le seul événement notable est en effet la présence d’un escroc dans le Centre Pokémon près du Mont Sélénite. Pokémon faible, Magicarpe sert à escroquer les gens crédules ( comme James dans le DA ) et est utilisé par les hommes pour s’enrichir. D’où cette frustration l’amenant à cette volonté de puissance dont nous venons de parler. Cet élément peut faire de Magicarpe une victime et c’est un point sur lequel les générations futures vont insister.

Le Léviator rouge du Lac Colère est un Magicarpe que la Team Rocket a fait évoluer artificiellement par le biais d’un signal radio. Cette brusque évolution explique qu’il ait gardé sa couleur de Magicarpe. Cette malsaine expérience achève de placer Magicarpe dans le camp des victimes. Ce qui crée Léviator, c’est en fait la volonté humaine de puissance. Au Lac Colère, un jeune homme nous dit « On dit que ce lac a été fait par le déchaînement de Léviator ». Or, c’est bien « on dit » donc « les hommes racontent ». Ayant trouvé un lieu lié à Léviator, les hommes de la Team Rocket ont cru avoir découvert la « Porte du Dragon » et la clé de la puissance. Et cette puissance, ils se la sont créée artificiellement par le biais de la science.

Dès lors, Magicarpe prend une toute autre valeur . C’est un Pokémon que l’on doit accepter comme tel car le délaisser laisserait libre cours à la volonté de puissance ( un peu comme les gens qui se mettent tous sur le dos de quelqu'un apparaissant plus " faible " ce qui peut parfois amener cette personne à faire des actes atroces dans un accès de folie ). C’est pour cela que, depuis la 2G, un pêcheur recherche le plus gros Magicarpe possible. Mettre en avant Magicarpe, c’est occulter Léviator et la destruction. Prenant une valeur, Magicarpe n’est plus ce Pokémon frustré de la 1G. Et la 3G va poursuivre ce mouvement. Le PokéDex de la Saphir précise que Magicarpe peut vivre dans n’importe quel milieu, même le plus pollué. Glissant de l’intérêt au combat à un intérêt écologique, Magicarpe représente le Japon délaissant sa puissance militaire pour se consacrer à son environnement.

Cet élément est aussi visible dans le fait que Léviator est lié au Multi Exp dans la 2G. En effet, M. Pokémon la donne si nous lui rapportons une écaille rouge de Léviator. Et c'est là un autre symbole du partage de puissance.


S’il faut voir un Pokémon « engagé » dans l’univers Pokémon, il s’agit sans aucun doute de Magicarpe. Cette lignée évolutive représente toute l’évolution du Japon depuis 1945. Créer un Lac Colère consacré à ce Pokémon a été un acte qui n’avait rien d’innocent. Pôle du mal, la Team Rocket représente cette politique de sélection qui a sévi durant la Seconde guerre mondiale. Si la 1G a autant insisté sur la vacuité de la distinction entre Pokémon forts et faibles, c’est également pour cela…

Merci à Poképédia pour ce Magicarpe tiré de Rubis / Saphir et pour ce Léviator tiré de RF / VF.
Analyse relue par Ulquiorra. Encore merci à lui pour ses précisions sur le Léviathan dans la Bible.
Remerciements également à GTK pour son interprétation de la valeur de souffre douleur de Magicarpe.

_________________
Découvrez mon AnalysaBlog !!
avatar
Haldar
Membre alpha

Nombre de messages : 121
Age : 28
Localisation : Acajou, nord de Johto
Date d'inscription : 31/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://analysateam.taguilde.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum