Analyse de Chenipan, Chrysacier et Papilusion, by Haldar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Analyse de Chenipan, Chrysacier et Papilusion, by Haldar

Message par Haldar le Lun 30 Mar - 19:02

Chenipan #10 => Chrysacier #11 => Papilusion #12

=>=>


S’il est des Pokémon directement inspirés d’animaux réels, la lignée évolutive de Chenipan en fait partie. Totalement calquée sur l’évolution et la métamorphose de la chenille, elle s’ancre totalement dans ce type insecte qui reste un type très lié aux insectes réels.

Mais que dire de Chenipan une fois cette clé de lecture mise en avant ? A mon avis, l’intérêt de Papilusion est qu’il est le résultat d’une métamorphose qui est un lieu commun utilisé un nombre incalculable de fois. C’est de ce point que l’analyse partira. Comment le monde Pokémon se réapproprie-t-il le symbole de métamorphose qu’est le papillon ? En quoi cette reprise fait-elle sens ?

I. Un symbole de l’évolution

Je suppose que tout le monde a en tête les premiers épisodes du dessin animé où Chenipan joue un rôle central. Toute la question qui est soulevée par le Chenipan de Sacha rêvant de devenir Papilusion en regardant la lune est la question de quitter la terre est de s’élever. Pokémon insecte de la 1G, il constitue avec Aspicot le doublet de l’évolution en accéléré. Repris dans la 3G avec Chenipotte, le concept est que les trois stades de l’évolution ont eu lieu avant le niveau 10 ce qui est relativement rapide si l’on considère un Pokémon comme Dracolosse !

Par ailleurs, Chenipan est un jeu de mot en français entre chenille et chenapan. Garnement, il a un aspect puéril que l’on peut rapprocher du héros du jeu qui suit un chemin vers le Panthéon, vers l’ascension ultime. Cela ouvre un parallèle propre à la lignée de Chenipan étant donné que ni Aspicot ni Chenipotte n’ont ce caractère de correspondance avec le parcours symbolique qu’est le voyage initiatique. Nous allons donc creuser cette piste.

La chrysalide qu’est Chrysacier est l’un des plus beaux exemple de métamorphoses du laid en beau que l’on trouve dans de nombreux écrits. Le PokéDex, depuis la Jaune, met l’accent sur l’horrible odeur que peut émettre Chenipan. Pokémon dégoûtant, Chenipan va peu à peu devenir une chrysalide, un être qui prépare la transformation jusqu’au papillon final.

Si l’on s’intéresse aux valeurs du papillon, on peut remonter jusqu’à Platon pour qui le papillon est le symbole de l’âme. Au XIXème, de nombreux auteurs l’ont repris comme symbole de la création artistique ( si vous avez l’occasion de lire L’Artiste du beau de l’Anglais Hawthorne, c’est une très belle nouvelle ). Autour de Papilusion gravitent toutes ces notions et la présence du terme « illusion » dans son nom français n’est pas une coïncidence. Pokémon aérien né du laid, Papilusion est un beau mirage. Le moment de la transformation de Chrysacier est l’un de ces rares instants de l’existence où le beau semble s’incarner devant nous. Ephémère, le papillon est le merveilleux mirage de l’accès au beau et à l’éthéré. Le nom anglais de Papilusion est bien Butterfree soit une association entre butterfly ( papillon ) et free car c’est là un Pokémon de l’envol et d’une liberté. Entre moment de fugitive métamorphose et instant de sublime, c’est tout le processus d’évolution qui est ici représenté en tant qu’émancipation…

La plupart de ces éléments sont en fait communs avec l’autre chenille du jeu qu’est Aspicot. Un garçon de Jadielle nous demande si l’on veut tout savoir sur les deux types de chenilles Pokémon et entérine bel et bien la parfaite symétrie entre les deux. Intéressons-nous donc plus avant à ce doublet qui culmine dans l’opposition Papilusion / Dardargnan.

II. Du vert au bleu, entre forêt et mer

Si l’on prend le doublet en lui-même, il faut s’intéresser en premier lieu aux versions qui poussent le plus cette logique de l’alternance entre Chenipan et Aspicot. A mon avis, il s’agit de la Or et de la Argent qui sont les seules versions à proposer des Papilusion sauvages ( Or ) et des Dardargnan sauvages ( Argent ) au niveau de la Route 2 de Kanto. Cela nous permet de lier la lignée évolutive de Chenipan à la Or donc à Ho-Oh et à tout ce qu’il représente : le jour et le soleil.

Cela recoupe ce que l’on avait déjà dans la 1G. Pour penser Chenipan dans RB, il convient de voir où le doublet est rompu car les localisations sont exactement les mêmes pour les deux chenilles Pokémon. Le doublet se rompt au niveau des dresseurs. Parmi ceux présents dans la 1G, le seul à avoir un Papilusion est le Scout près de Carmin sur Mer ( Route 6 ) et le seul à avoir des Dardargnan est le Scout près d’Azuria ( Route 9 ). Port du soleil, Carmin est la ville flamboyante alors qu’Azuria est une ville beaucoup plus pâle. Pokémon de l’ascension, Papilusion est comme Ho-Oh un Pokémon qui éclaire mais d’une façon bien autre. Il fait partie des éléments qui structurent l’opposition entre Azuria et Carmin sur Mer, entre le jour et la nuit ( ainsi les ailes de Papilusion repoussent l’eau, comme nous l’indique le PokéDex de la Jaune, ce qui le rend incompatible avec cette cité brumeuse et suintante qu’est Azuria ). Mais me direz-vous, Papilusion est beaucoup plus proche de couleurs nocturnes alors que le jaune de Dardargnan pourrait rappeler Ho-Oh. Cela est à lier au jeu de couleurs qui existe entre les deux oiseaux de la 2G. Ho-Oh vit au sommet de la Tour Ferraille or le fer évoque une couleur grisé et donc se rapportant à Lugia. De même, la tour de Lugia était la Tour de Cuivre, métal aux reflets jaunes qui est d'une couleur plutôt proche de Ho-Oh. Entre le jour et la nuit, rien n'est tranché dans l'univers Pokémon. Tout y est un complexe tissage.

Dans tous les cas ce caractère solaire de Papilusion est repris avec la figure de Chenipotte dans la 3G. Papillon du jour, Charmillon est un avatar de Papilusion ( même si au niveau des attaques, Papinox est le plus proche de Papilusion. Encore une fois, la rupture jour / nuit est celle de l'entrelacement ).

Mais, dans notre volonté d’éclater le doublet, ne rate-t-on pas l’essentiel sur la valeur de la lignée de Chenipan ? Si on repart du côté de la 1G, on remarque que Chenipan et Aspicot lient deux endroits ensemble : la Forêt de Jade et l’ensemble Route 24-Route 25. Présents uniquement sur ces aires, ces Pokémon de la forêt tendent à montrer les lieux stratégiques de l’évolution. Lieu où l’on voit rassemblées toutes les formes d’Evoli et où on récupérera les pierres évolutives dans la 2G, la villa de Léo est un lieu de la lignée évolutive en relation directe avec ces êtres tisseurs de soie ( leur attaque attitrée restant Sécrétion ) dont le fil est l’instrument même de leur évolution ( il leur permet de créer leur cocon évolutif ).
La même analyse peut fonctionner quant à la présence de ces Pokémon au niveau des Routes 30 et 31 de Johto. Il s’agit du seul endroit non lié à l’élément sylvestre ( Bois aux Chênes, Parc naturel ) où les chenilles se retrouvent. Ces routes sont justement le lieu de la demeure de M. Pokémon, ce sympathique savant dont le rôle est de mettre en valeur les œufs, nouvelle richesse de l’évolution qu’apporte la 2G. Et dans la même veine, le fait que ce personnage soit le dépositaire du Multi Exp. pourrait être interprété d’après le fait que cet objet est une sorte de fil faisant courir l’expérience d’un Pokémon à l’autre ( mais là c’est quand même un peu tiré par les cheveux ).


S’il est un mot de la fin sur cette lignée évolutive de Chenipan, je dirais « ardue ». Une fois le symbole de l’évolution dépassé, peu de choses restent à dire car c’est un Pokémon qui fonctionne en doublet avec Aspicot. Cela lui donne une valeur structurante au niveau de l’agencement géographique du jeu. Cet élément est d’autant plus à prendre en considération que seul Chenipan est présent dans la Jaune. Elément suivant le cours de l’animé ( où Sacha manque pitoyablement Aspicot ), cela rejoint aussi le fait que la Jaune soit le refus de l’évolution par Pikachu. Et quoi de plus fort que de priver la forêt des Pikachu que de son doublet évolutif par excellence ?

Merci à Bulbapedia pour ce Chenipan et ce Chrysacier tirés de RF / VF ainsi que pour ce Papilusion femelle tiré de la 4G.
Analyse complétée grâce à l'aide de GTK.
avatar
Haldar
Membre alpha

Nombre de messages : 121
Age : 29
Localisation : Acajou, nord de Johto
Date d'inscription : 31/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://analysateam.taguilde.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum