Analyse de Goupix et Feunard, by Haldar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Analyse de Goupix et Feunard, by Haldar

Message par Haldar le Jeu 9 Avr - 17:43

Goupix #37 / Feunard #38

=>


Apparue dès la 1G, la lignée évolutive de Goupix est une lignée qui jusqu’à la 2G a dépendu de son doublet avec Caninos. La question qui se pose tout de suite est, bien entendu, de savoir pourquoi ce doublet a brusquement éclaté avec l’apparition de Rubis / Saphir. Pourquoi cette parenthèse Hoenn où Goupix devient le seul présent ? Quel impact cela a-t-il eu sur la place de cette lignée dans le système Pokémon ? En effet, cette question est centrale car le doublet s’est vu réhabilité dans le cadre de la 4G.

L’autre volet de l’analyse s’attachera à l’importance des mythes japonais qui sous-tendent ces figures de Goupix et Feunard. En quoi cet éclairage culturel permet-il de mieux comprendre cette lignée ?

I. Une lignée du feu nocturne

Pour commencer, penchons nous plus avant sur le doublet Goupix / Caninos qui existe dans la 1G. Face au Caninos de la Rouge, Goupix était le Pokémon feu de la Bleu. Dans ce monde où la rivalité est exacerbée ( je suppose que tout le monde a en tête le retentissant « minable » qui ponctue tous les discours du rival ), le doublet Caninos / Goupix est un doublet de l’opposition. Comme son nom l’indique, Goupix est une association entre goupil ( terme archaïque pour parler du « renard » ) et six ( son nombre de queues ). Face au renard, le prédateur canin qu’est Caninos évoque la figure du chien de chasse.

Cette opposition se poursuit dans la 2G où Goupix se retrouve dans la Argent et Caninos dans la Or. Présents au niveau des Routes 36 et 37, ces Pokémon se situent juste à l’entrée de Rosalia. Cela les met en prise directe avec les habitants de Rosalia que sont les oiseaux légendaires. Face à Ho-Oh et Caninos, Goupix se rattache à la figure de Lugia. Ce mouvement est poursuivi dans la Cristal où Goupix est absent mais quoi de plus logique pour cette version placée sous l’égide de Suicune, messager de Ho-Oh.

Devenus figures de la lune et de la nuit, Goupix et Feunard vont se charger de connotations en rapport avec le monde des esprits. Cela est flagrant à partir de la 3G avec les nouvelles attaques de cette lignée : Feu follet, Rancune,… Bref, tout cela est en rapport avec ce monde des cimetières d’autant plus que Goupix se trouve au niveau du Mont Mémoria de Hoenn ( de même, dans la 4G, on trouve les Goupix sur la route de la Tour Perdue soit une tour cimetière ).

Mais, il faut quand même souligner que ce doublet ne fonctionne pas que dans l’opposition. Celle-ci se résout dans cet objet qu’est la Pierre Feu. Comme Arcanin, Feunard n’apparaît que grâce à cet objet qui est le dépositaire de la toute puissance ignée ( on peut se rappeler aussi que la Pierre Feu ne fait évoluer que ce doublet, le cas de Pyroli étant à part car Evoli n’a pas un rapport à l’évolution des plus simples ). De la puissance de la pierre, débouche le fait que ces deux Pokémon ont longtemps été considéré comme des divinités ( on peut rapprocher cela avec le fait que Sulfura est un soleil absent dans la 1G. Les hommes ont donc pu croire longtemps que ces Pokémon flamboyants étaient des êtres d’exception ). Ainsi le PokéDex de la Saphir, nous indique que la légende raconte que Feunard est apparu lorsque neuf sorciers aux pouvoirs sacrés décidèrent de fusionner. Bien entendu, nous nous trouvons ici dans le pur mythe et c’est là l’une des caractéristiques fondamentales de cette lignée…


II. Entre mythes et pouvoirs mystiques

Comme nous venons d’en parler, Goupix et Feunard sont considérés comme des Pokémon mystiques et une quasi mythologie existe à leur sujet. Afin de mieux comprendre la teneur de cet élément intéressons nous à la conception japonaise du renard.

En japonais, kitsune signifie « renard esprit ». Ces êtres font partie de la famille des yōkai et ont diverses capacités comme le pouvoir de cracher du feu,… En général, ces esprits ont neuf queues ( mais un nombre inférieur est toujours possible ). Plus le renard est vieux, plus le nombre de ses queues augmente et plus ses pouvoirs s’accroissent. En outre, le kitsune a des pouvoirs de métamorphose et on pensait que seul un chien pouvait le démasquer ( encore une fois se profile ici la figure de Caninos ). Ainsi nombreuses sont les légendes racontant la mort d'un vieux renard déguisé en bonze, qui finit découvert par une meute de chiens.

Je m’arrêterai ici sur le rappel des kitsune. A mon avis, les parallèles avec la lignée Goupix / Feunard y sont déjà assez flagrants. D’après le PokéDex de VF, Goupix naît avec une unique queue d’un blanc de neige puis cette queue se divise jusqu’à en former six si le Pokémon est bien traité. Liant importance de l’affection ( thème central dans l’univers Pokémon ) et fond légendaire, la lignée évolutive de Goupix / Feunard est une lignée du rêve. Pokémon gracieux, Feunard fascine par ses pouvoirs. Depuis le PokéDex de RB, il est avéré que toucher les queues de Feunard nous vaudra mille ans de malheur. Atteignant lui même le millénaire ( PokéDex de la Argent ), Feunard est un Pokémon d’un autre temps que celui des temps : il s’agit du temps des mythes.

Et les mythes sont indissociables d’un Pokémon comme Feunard. En effet, son nom anglais est Ninetales qui signifie en fait « neuf contes ». Le jeu de paronymie entre tales, les contes et tails, les queues. Entre réalité physique et croyances populaires, Feunard existe avant tout par ce que l’on raconte sur lui.

Que ces histoires soient vraies ou fausses, la question n’est pas là. Ce que cette lignée incarne c’est un feu froid, un feu sombre. Voilà pourquoi le doublet avec Caninos fut éclaté sur Hoenn. Monde où l’eau n’avait jamais été aussi présente, Hoenn est un monde aquatique où le feu n’a plus cette valeur forte de jour. Le temps qui s’y écoule n’est que celui d’un journée blafarde à la fois jour et nuit. Lié à la Bleu ( et donc à Tortank et à l’eau ) ainsi qu’à Lugia ( Pokémon des profondeurs ), Goupix ne pouvait être que seul dans ce monde de RB. Sa présence est le signe d’un feu froid qui couve, d’un feu spirituel où tout tourne autour de lieux d’histoire comme le Mont Mémoria ( dont le nom rappelle l’idée de mémoire et donc de toute une tradition d’esprits ).


Pokémon de la nuit, Goupix et Feunard servent de lampes spectrales lorsque le jour devient un élément problématique dans l’univers Pokémon. Fonctionnant en doublet avec Caninos, c’est en opposition avec lui qu’ils peuvent déployer toute la symbolique de l’imagerie nippone qui leur a servi de source d’inspiration. Pokémon de légende, Feunard incarne le versant sombre et trouble de la Pierre Feu. Face à la figure solaire d’Arcanin, il est un feu follet qui ne cesse de fasciner…

Merci à Bulbapedia pour ce Goupix et ce Feunard tirés de DP.
Analyse réalisée grâce à Ulquiorra et à ses nombreux renseignements sur les kitsune.
avatar
Haldar
Membre alpha

Nombre de messages : 121
Age : 29
Localisation : Acajou, nord de Johto
Date d'inscription : 31/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://analysateam.taguilde.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum