Analyse de Kraknoix, Vibraninf et Libégon, by Haldar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Analyse de Kraknoix, Vibraninf et Libégon, by Haldar

Message par Haldar le Mar 14 Avr - 14:42

Kraknoix #328 / Vibraninf #329 / Libégon #330

=>=>


Apparue avec la 3G, la lignée de Kraknoix a bouleversé le microcosme, très fermé jusque là, du type Dragon. Avec ses comparses de la 3G ( Drattak, Altaria,… ), elle participe au brusque enrichissement de ce type qui s’était toujours efforcé de restreindre son nombre de membres. Comment cette lignée s’est-elle taillée une place dans le monde des Pokémon dragon ? Voilà la question à se poser.

Mais cette lignée a une autre particularité. Dragon dans le type, Libégon ressemble, et il faut bien l’avouer, davantage à une grosse libellule. Cet élément semble indiquer une parenté entre ces Pokémon et le type insecte. Comment expliquer cela ? Quel impact cela a-t-il sur la symbolique de cette lignée ?

L’analyse s’attachera surtout à cette place particulière de Libégon. N’étant apparu que depuis la 3G et étant juste en filigrane dans la 4G, c’est là la seule manière de mener une réflexion sur cette figure.

I. Un dragon – insecte : une lignée « atypique » ?

Pour mieux cerner cette lignée, il convient de voir qu’elle s’inspire d’un insecte existant réellement : le fourmilion. Il s’agit d’un insecte vivant dans le sable. La larve fait des cônes de sable dans laquelle elle se cache en attendant qu’une proie passe à portée. Par ailleurs, la forme adulte de cet insecte ressemble beaucoup à une libellule.

Arrivé là, je n’ai pas besoin de vous faire un grand dessin. Pokémon Piégeur, Kraknoix est directement inspiré de cette larve du fourmilion ( en outre, l’étymologie de Vibraninf fait bien ressortir le terme de nymphe qui est l’état intermédiaire entre la larve et l’insecte adulte ). Cela met cette lignée directement en prise avec le type insecte qui reste le type de Pokémon le plus calqué sur la réalité ( on peut rappeler que cette lignée fait partie du groupe d’œuf insecte ce qui montre que ce n’est pas qu’une vague ressemblance ). Mais pourquoi un tel choix ?

Son apparition dans la 3G est concomitante avec la création d’un nouveau type de lieu : le désert de la Route 111. Lieu d’une tempête de sable, ce désert est à examiner de plus près car c’est là la clé de lecture pour comprendre cette lignée. Avec le désert, c’est le retour des fossiles Pokémon qui a lieu dans la 3G. Mais, contrairement à la 1G, le type des Pokémon fossiles n’est plus axé sur l’élément aquatique. Entre la plante Vacilys et l’insecte Armaldo, ce sont deux lignées en prise directe avec le monde insecte et de la nature en général. Prêts à s’enfoncer dans le sable, les Fossiles Griffe et Racine sont en résonance directe avec Kraknoix et le reste de sa lignée.

C’est dans le désert et par le désert de la 3G que la lignée de Kraknoix existe. Sans prendre en compte sa localisation, on ne peut comprendre ces Pokémon… Si le dragon prend une forme insecte, c’est pour être en harmonie avec ce microcosme désertique.

On peut expliquer cette irruption du désert par un argument externe à Pokémon. Si l’on se penche sur le monde du jeu vidéo en général, le désert est une sorte de lieu commun, de topos. Milieu hostile que l’on associe aux tombeaux antiques ( en particulier égyptiens ), il s’agit d’un univers empli de mystères. C’est donc dans un souci de s’approprier ce lieu commun que la 3G a créé cette lignée.

Le fourmilion a toujours fait partie des « canons » du jeu vidéo pour créer des monstres vivant dans le désert. Pokémon va donc se créer son fourmilion mais en l’articulant à la figure centrale de la Route 111 : le golem de pierre Regirock. Pokémon mythique, Regirock nimbe le désert d’une aura de recherche archéologique. Si le désert existe, c’est avant tout dans les conceptions que l’on a du désert. Donner au hasard l’image que l’on attend de lui. Telle est la fonction de la lignée de Libégon. Ainsi, la Route 228 de la 4G, où souffle la tempête de sable, ne pouvait que proposer des Kraknoix et Vibraninf sauvages.


II. L’incarnation du désert

Mais, il ne faut pas que cet élément nous fasse voir en cette lignée un simple élément de game play ( même si cette dimension est indéniable ). Pokémon Mystique, Libégon appelle à un trouble de la perception logique. Par lui, c’est tout un univers de légendes qui se déploie.

La version où le désert de la Route 111 a été le plus approfondi est sans conteste la Emeraude. Avec l’apparition de la Tour Mirage, cette version crée un lieu où l’on retrouve Kraknoix. Seul Pokémon de la Tour avec Sabelette, Kraknoix n’est plus un Pokémon qui piège uniquement de manière matérielle. Il est aussi un Pokémon du mirage, du piège du regard ( ce thème du mirage crée un lien entre cette lignée et les oiseaux légendaires de la 1G dits « Oiseaux mirages ». C’est toute une tradition du rôle du regard qui se trouve cristallisée dans cette lignée ). De même, si l’on s’intéresse à la description PokéDex de Vibraninf dans la Saphir, les ailes de Vibraninf ne servent pas à voler mais à produire des vagues sonores donnant des migraines. Pokémon du trouble, Vibraninf détraque les sens et la perception de la réalité.

Lignée qui piège et dérègle les sens, la lignée de Kraknoix est une lignée du détachement. Bien que Pokémon terrestre, Kraknoix porte dans son nom son élévation à venir. Déformation de « casse-noix », ce nom annonce que la forme de Kraknoix se brisera pour que quelque chose en sorte et s’élève. Les ailes de Vibraninf ne sont qu’un autre moyen du détachement, celui de la réalité auditive.

Le but de ces deux Pokémon est de préparer l’apothéose de cette lignée qu’est Libégon. Ce Pokémon Mystique est appelé « esprit du désert » dans le PokéDex de DP. A la vibration de Vibraninf, il substitue une « mélodie » qui est le seul son que le tempête de sable n’étouffe pas ( description PokéDex de Saphir ). Chant du sable, le chant de Libégon est l’élévation ultime et cela n’est permis que parce que celui qui chante n’est pas visible. Le PokéDex de la Rubis insiste sur le fait que Libégon est toujours dissimulé derrière un voile de sable. Une fois le dérèglement total de tous les sens opéré, le désert n’est plus le sable, le vent violent ou l’absence de visibilité mais juste une intense mélodie qui émerge de la réalité.

De cela, découle le fait que Libégon s’oppose à l’approche que l’on pouvait avoir du désert dans le jeu. Le seul moyen d’y accéder était d’obtenir les Lunettes Sable pour réussir à distinguer quelque chose. Or, les mystères du désert ne se donnent que si l’on ne voit pas, que si on oublie le lieu pour ne plus retenir que la mélodie et non ce qui la produit ( et c’est pour cela que le désert est le lieu d’un tombeau lié au braille : voir ne sert à rien. C’est grâce à autre chose que l’on accède aux mystères du désert ).


Il est indéniable que la lignée de Kraknoix a surtout une place de game play dans l’univers Pokémon ( et c’est pour cela que la 4G a mis cette lignée dans les marges du Pokéradar ). Son rôle était de remplir le désert créé dans la 3G et de préparer la perturbation de la vue qu’amène le choix de l’écriture en braille comme clé de l’énigme des trois golems. Mais, par ce rôle, il a bouleversé le monde des Pokémon dragons. Désormais, le Pokémon dragon est celui qui brouille les frontières. Pokémon sol, Libégon possède la capacité Lévitation. Entre terre et ciel, il n’y a qu’un pas : celui du chant, de l’attention au monde qui est un mode d’être beaucoup plus profond que la simple vision…

Merci à Bulbapedia pour ce Kraknoix tiré de la 4G ainsi que pour ce Vibraninf et ce Libégon tirés de VF / RF.

_________________
Découvrez mon AnalysaBlog !!
avatar
Haldar
Membre alpha

Nombre de messages : 121
Age : 28
Localisation : Acajou, nord de Johto
Date d'inscription : 31/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://analysateam.taguilde.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum