Analyse de Stari et Staross, by Haldar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Analyse de Stari et Staross, by Haldar

Message par Haldar le Mer 29 Avr - 20:22

Stari #120 / Staross #121


=>


Lignée dont l’origine n’a jamais causé débat, Stari et Staross peuvent sembler simplistes au premier abord. Simplement calqués sur les étoiles de mer, ces Pokémon ont servi à peupler les fonds marins dès la 1G. Néanmoins, c’est justement cet aspect si évident que nous allons remettre en question dans cette analyse. En effet, de Stari à Staross c’est le passage du Pokémon Etoile au Pokémon Mystérieux. Quel est donc ce mystère ?

Par ailleurs, derrière cette lignée, c’est toute une mythologie héritée de la mer qui va peu à peu se mettre en place. Comment la lignée évolutive de Staross s’est-elle ménagée une place dans l’univers Pokémon ? Voilà ce qui retiendra notre attention.

I. Une lignée du clair-obscur

Afin de débuter cette analyse, je voudrais que l’on se souvienne d’un personnage fondamental pour cette lignée : la Nageuse Wendy. Elle se situe juste avant d’arriver à Irisia dans la 2G. Racontant que le cœur des Stari brille à la nuit tombée, elle met en évidence le lien de cette lignée avec la lumière. En outre, je ne pense pas qu’il soit nécessaire de rappeler que le bras de mer entre Oliville et Irisia est illuminé par le Phare. Lumière qui scintille une fois que le soleil s’est couché, le Phare a un fort lien avec Stari et Staross.

Joyau, le cœur de l’étoile de mer sert de lumière pour guider les hommes dans la nuit. Cela est une référence au fait que les marins se servaient des étoiles pour se diriger dans l’obscurité du large. Pokémon phare, Stari et Staross éclairent la nuit de l’homme et c'est sans doute là la principale valeur de cette lignée dans la 1G. Monde d’une nuit en noir et blanc, les versions Bleue et Rouge sont un voyage au bout de la nuit où la lignée de Stari sert à s’orienter dans la traversée des chenaux 19 et 20.

L’aspect lumineux de cette lignée est encore approfondi dans la 3G de Hoenn. Monde baigné par les eaux, Hoenn est un monde où l’eau et la navigation sont des éléments fondamentaux. Se repérer dans ce monde est un élément essentiel d’où la présence d’un phare près de Poivressel et d’un sémaphore à Nénucrique. Pokémon dont les organes sont externes, Stari avait totalement sa place dans Hoenn. Cependant, avec son Mont Couronné, Sinnoh fut un monde de l’astre unique ( tout tournant autour de cette montagne qui apparaît flamboyante dans la lumière du soleil levant au niveau de la basilique d’Unionpolis ). Alors que Stari avait gagné face à la Lune qu’était Mélofée dans le monde de Hoenn, elle ne put que s’effacer derrière cette autre lignée du Pokémon Etoile : celle de Mélo ( ce n’est peut-être qu’une coïncidence mais la mise à l’écart de Stari dans la 4G est parallèle au passage de Flash du statut de CS à celui de CT comme si le besoin de lumière était beaucoup moindre dans Sinnoh, dans ce monde où les hommes ont des dieux pour les guider ).

Pokémon nécessaire lorsque les hommes sont loin des étoiles, Stari s’est vu attribuer dès la 2G un objet attitré : le Morceau étoile. Fragment des cieux tombé sur terre, cet objet représente tout ce qu’est cette lignée pour les hommes. Pourtant, cet objet n’est en somme qu’une Pépite dans le système du jeu. Morceau de lumière que l’on vend pour de l’argent, l’objet de cette lignée montre à quel point toute clarté a aussi sa part d’obscurité dès lors que le beau céleste a touché la glaise de la terre.

Ainsi, à ce stade, on commence à entr’apercevoir que la lumière de cette lignée n’est pas que positive ( bien qu’il soit vrai que le PokéDex de la 1G insistait beaucoup sur le fait que Stari possède d’impressionnants pouvoirs de guérison ce qui donnait bien une idée de rayonnement positif d’apaisement des maux et des souffrances ). Qui plus est, la fameuse nageuse Wendy nous dit que cette lumière nocturne lui fait peur. Etre happé par la lumière n’est toujours pas une bonne chose surtout si l’on songe aux tourbillons qui bordent Irisia…

II. L’étoile : manifestation de l’azur

Cependant, un autre dresseur que la Nageuse Wendy est à convoquer dès lors que l’on entreprend une analyse sur la lignée évolutive de Stari. Il s’agit bien entendu d’Ondine, championne de l’arène d’Azuria. Pokémon possédant la capacité Lumiattirance, Stari et Staross ont un pouvoir de fascination, un pouvoir séducteur. Figure dont le nom vient de la sirène du conte d’Andersen, Ondine apparaît dans la 1G comme la « petite sirène » si l’on se réfère au panneau devant l’arène. Etre mythique dont le chant attirait les marins pour les amener vers leur trépas, la sirène sous-tend toute l’imagerie de la lignée de Stari.

De fait, la lumière n’a plus ce caractère naïf de bien, de bon. Elle est un opaque : elle éclaire certes, mais n’est ce pas pour nous fourvoyer ? A partir de la 2G, le personnage d’Ondine devient l’incarnation de la jeune fille attendant l’amour au Cap Azuria. Réminiscence de ses femmes de marins attendant le retour de leurs chers et tendres sur la corniche, cette figure d’Ondine incarne l’appel du large que ressentent les femmes mais qu’elles ne peuvent assouvir. Contrairement à Carmin sur Mer et à son très viril champion ( ancien militaire de surcroît ), Azuria est une ville maritime sans port, sans accès au large : c’est là une image du féminin laissé en marge de ce à quoi il aspire ( le lapsus du héros devant le panneau d’Azuria est significatif : lisant « petite peste », il met d’abord un stéréotype misogyne sur l’identité de la championne ). Mais c’est aussi l’idée que l’image de la mère reste ce qui guide le héros dans la nuit de son aventure : elle est son étoile. Même si lui a parfois tendance à l’oublier, tout son voyage depuis la maison maternelle le fera revenir à cette maison.

Nous touchons ici à un point très complexe de ces Pokémon : celui du rapport à soi. Si l’on s’intéresse aux étymologies françaises et anglaises de ces Pokémon, on remarque un point très troublant. Selon les sources les plus courantes, le nom Stari vient de l’anglais star soit « étoile » et de I soit « je » alors que Staross viendrait de l’association entre le mot star et une déformation de us soit « nous ». Cela peut sembler complètement farfelu mais en anglais Stari se dit Staryu soit « étoile » et « tu / vous » ( you ) et Staross se dit Starmie soit « étoile » et « moi » ( me ). Passant du moi au nous ou du tu au moi, la lignée évolutive de Stari interroge le rapport entre l’être au monde et autrui. Si Staross est le Pokémon Mystérieux, ce n’est pas pour rien. Utiliser la Pierre Eau sur Stari, c’est plonger au travers d’un voile opaque qui nous fait franchir les limites de notre propre individualité car Stari ne devient Staross qu’en se doublant ( Staross étant en fait une double étoile de mer ). Dès lors, Staross entre en résonance directe avec ce lieu qu’est Azuria. Lieu de mystères, la Grotte inconnue porte bien son nom : elle est le réceptacle d’un Pokémon créé à partir d’un autre et qui se demande quel est son lien avec cet autre. C’est toute la relation Mew / Mewtwo qui se déploie à partir de cette lignée.

Pokémon de l’ouverture aux autres, Staross va se retrouver opposé à un Pokémon de l’intériorité à partir de RF / VF : Crustabri. Ce doublet se base sur le fait que ces deux Pokémon sont des lignées évoluant grâce à la Pierre Eau ( Aquali reste un cas à part tandis que Tartard fonctionne dans une lignée de trois Pokémon et non de deux ). Cela montre que la Pierre Eau amène un mouvement vers l’intérieur ou vers l’extérieur. Pokémon écrin, Kokiyas et Crustabri conservent jalousement leur perle et leur moi propre alors que Stari et Staross se servent de leur cœur pour remettre en cause leur individualité, pour porter une lumière qui peut être dangereuse mais qu’il convient de tenir fermement si l’on veut savoir qui l’on est.


En conclusion de cette analyse, je citerai un petit passage du Jonas de Camus : Jonas « croyait en son étoile ». Cette phrase résume parfaitement tout ce que représente la lignée de Stari. C’est une lignée en laquelle on ne peut que difficilement avoir confiance mais à laquelle on doit abandonner le cours de notre destinée. La peur doit être occultée car sinon nous passerons à côté de l’essentiel à savoir qui nous sommes dans ce monde peuplé par un autre infini…

Merci à Bulbapedia pour ce Stari et ce Staross tirés de la 4G.

_________________
Découvrez mon AnalysaBlog !!
avatar
Haldar
Membre alpha

Nombre de messages : 121
Age : 28
Localisation : Acajou, nord de Johto
Date d'inscription : 31/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://analysateam.taguilde.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum