Analyse d'Aspicot, Coconfort et Dardargnan, by Haldar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Analyse d'Aspicot, Coconfort et Dardargnan, by Haldar

Message par Haldar le Mar 2 Juin - 13:16

Aspicot #13 / Coconfort #14 / Dardargnan #15


=>=>


Lignée de la 1G, la lignée de Dardargnan fait partie de ce type insecte si proche des animaux réels. Son évolution extrêmement rapide ne peut que rappeler celle d’un autre Pokémon de la 1G : Papilusion. Ce doublet sera le point de départ de l’analyse. En quoi Dardargnan est-il à comprendre dans le cadre d’un doublet ? Comment ce doublet structure-t-il le système Pokémon ?

Cependant, cela ne devra pas nous faire oublier le caractère assez agressif de cette lignée. Porteur de trois dards, Dardargnan incarne une sorte forme de violence. Il conviendra de déterminer laquelle.

I. Une lignée du mécanisme évolutif

Face à Chenipan incarnant tout ce que la métamorphose a de plus beau, Aspicot est une chenille beaucoup plus « mécanique ». Je m’explique. Si on regarde la description PokéDex d’Aspicot dans la 4G, Aspicot mange chaque jour son poids en feuilles. Renvoyant au fonctionnement alimentaire de ce Pokémon, le PokéDex pointe du doigt le fait qu’Aspicot doit manger chaque jour son équivalent en feuille comme s’il voulait se doubler, créer un double de lui même. Pokémon Cocon, Coconfort est Aspicot recouvert d’une pellicule : autrement dit, il s’agit d’un Aspicot qui s’est dédoublé entre intérieur et extérieur.

Rien n’est de l’ordre du poétique ou du symbolique dans le processus évolutif de Dardargnan. Guidé par son instinct, Aspicot vit dans la perspective de son évolution. Comme l’indique la description PokéDex de Coconfort dans la Cristal, Coconfort ne fait qu’attendre son évolution mais, contrairement à Chrysacier, il ne possède pas une carapace aussi dure que le métal. On trouve dans la description PokéDex de la Jaune que Coconfort se protège surtout par le biais de dards empoisonnés.

En français, le nom Aspicot vient d’une combinaison entre asticot et pic. Ce Pokémon Venépic est ainsi juste considéré comme un être calqué sur le modèle insecte de l’asticot auquel on a ajouté un moyen de se défendre annonçant le stade final de son évolution. En outre, ce pic ornant son front en fait un « Pokémon-objet » : il est conditionné par les besoins de sa survie. Rien d’autre ne transparaît de lui.

Bien sûr, je noircis un peu le tableau. Aspicot sert parfois, avec Chenipan, pour indiquer un lieu en lien avec l’évolution. Que ce soient les Routes 24-25 préparant la rencontre avec Léo ( qui nous montre les évolutions d’Evoli ) ou les Routes 30-31 entourant la maison de M. Pokémon ( qui donne le Multi Exp., objet qui tisse un lien entre les Pokémon ), Aspicot se trouve avec Chenipan pour augmenter la portée symbolique de ces lieux.

La question de la place de cette lignée dans la Jaune est un point à examiner attentivement. Dans le PokéDex de RB, Coconfort était présenté comme incapable de bouger et comme pouvant uniquement durcir son corps. Il était donc, dans ces versions, un exact symétrique de Chrysacier. Cette symétrie éclate dans la Jaune en même temps que le doublet ( Chenipan étant présent dans la Jaune alors qu’Aspicot non ). Désormais, Coconfort sera vu comme pouvant légèrement se déplacer ainsi que disposant des dards dont nous avons parlé ci-dessus. Version où Pikachu refuse l’évolution, la Jaune est un monde où la Forêt de Jade devient un lieu ambiguë. La fille y cherchant désespérément un Pikachu n’en trouvera pas et Pikachu, cette souris de la Forêt de Jade, n’évoluera pas comme si l’évolution était devenu précaire dans ce monde autrefois si évolutif de la forêt des chenilles Pokémon. En éclatant la symétrie entre Chenipan et Aspicot, la Jaune s’est donnée un environnement propre à servir son scénario ( de plus, cela recoupe le passage de l’anime où Sacha ne parvient pas à attraper un Aspicot ).

Marqueur symbolique, la lignée évolutive de Dardargnan sert de moyen à la Jaune pour réfléchir sur l’évolution. Contrairement à Papilusion, il est l’évolution dans ce qu’elle a de plus physiologique. Aucune illusion n’émane de Dardargnan : il est une réalité pure, aussi dure que ses dards et c’est bien cela que refuse Pikachu qui semble voir en l’évolution une contrainte. Refuser Dardargnan, c’est refuser l’évolution comme obligation physiologique et créer une aire du refus de l’évolution, une aire de liberté. Version où le monde s’illumine de teintes monochromatiques, la Jaune est un monde qui s’éclaire et qui chasse cette ombre que semble incarner la lignée évolutive de Dardargnan…

II. Entre nuit et prédation : une sombre lignée

Penser le doublet entre Papilusion et Dardargnan c’est aussi s’intéresser aux moments où ce doublet a été mis en perspective avec un autre doublet : celui Ho-Oh / Lugia. Face à une lignée de Chenipan très présente dans la Or, la lignée d’Aspicot s’est retrouvée dans la Argent et, par conséquent, a développé un lien avec Lugia. Pokémon de la lune et de la nuit, Lugia a fait définitivement entré cette lignée parmi les Pokémon de la nuit. On peut objecter à ce rapprochement que Dardargnan a des couleurs claires beaucoup plus proches de celles de Ho-Oh. Néanmoins, dès qu’il s’agit des couleurs, la relation entre Ho-Oh et Lugia est celle de l’entrelacement. En effet, Ho-Oh vit dans la Tour Ferraille alors que le fer renvoie au grisé de Lugia tandis que ce dernier vivait dans la Tour Cuivré alors que le cuivre a un jaune proche des couleurs éclatantes de Ho-Oh.

Ce caractère sombre se retrouvait déjà dans la 1G. Parmi les dresseurs de ce premier Kanto, seul un Scout possède des Dardargnan. Il s’agit du Scout de la Route 9 ( près d’Azuria ). Quant à Papilusion, il n’était possédé que par un Scout de la Route 6 ( près de Carmin sur Mer ). Face à la dynamique Carmin sur Mer, Azuria est une ville stagnante nimbée de mystère. La mer que l’on y voit n’est qu’une eau où l’on peut aller car il n’existe aucun port à Azuria. La présence de Dardargnan sert, encore une fois, de marqueur. Par son recours, la géographie du jeu met en place une série de contrastes entre les villes qu’elle voit comme opposées.

Ce lien de Dardargnan avec la nuit est dû à son type poison. Dans la 3G, le doublet entre Papilusion et Dardargnan s’est vu incarné dans la figure de lignée évolutive de Chenipotte. Avatar de Dardargnan, Papinox est la nouvelle forme que prend la chenille qui est passé du côté de la nuit. Même si Papinox peut paraître très proche d’Aéromite, son niveau d’évolution ne peut que le mettre en lien avec Dardargnan. Monde en noir et blanc, le Kanto de la 1G était un monde où la nature était empoisonnée comme si la nature n’avait trouvé que cette solution pour pallier à l’absence du soleil ( preuve en est la majorité de doubles types plante / poison ). Ce monde sombre est également un monde de violence. Comme indiqué dans le PokéDex de la Argent, le poison de Dardargnan est le poison le plus puissant qui existe. Représentant du poison à son état le plus pur, Dardargnan donne à voir ce que la nature a de plus agressif et de plus dur. Le nom Dardargnan est un jeu de mot entre « dard » et le nom « D’Artagnan ». Comme ce mousquetaire, Dardargnan est un Pokémon guerrier, un bretteur épris de guerres et de combats.

Comme l’indique la description PokéDex d’Aspicot dans la Or, Aspicot a une couleur éclatante qui fait fuir les ennemis. Outre le fait que cela montre encore une fois comment couleur claire et effet lugubre s’entrelacent, on peut y voir qu’Aspicot est un Pokémon qui inspire l’effroi, qui fait fuir. Tel le redoutable D’Artagnan, il est un combattant auquel on préfère ne pas avoir à se frotter. Ce prédateur n’est pas à prendre à la légère. Être territorial ( description PokéDex de RSE ), Dardargnan se jète sur quiconque ose poser les pieds dans ce lieu dont il a la charge de structurer la symbolique.


Pour conclure cette analyse, je rajouterai que Dardargnan reste un Pokémon extrêmement marginal dans l’univers Pokémon. Peu de dresseurs le possèdent et il ne sert généralement qu’à donner une valeur symbolique à un lieu. Comme Papilusion, il est un marqueur spatial. Pourtant, derrière cela, il faut garder à l’esprit qu’il incarne la violence et la prédation qui existent dans l’univers Pokémon. Être sombre, il nous rappelle que tout n’est pas de l’ordre du beau et du gentil dans ce système de valeurs qu’est Pokémon…

Merci à Bulbapedia pour cet Aspicot tiré de RS ainsi que pour ce Coconfort et ce Dardargnan tirés de la 4G.

_________________
Découvrez mon AnalysaBlog !!
avatar
Haldar
Membre alpha

Nombre de messages : 121
Age : 28
Localisation : Acajou, nord de Johto
Date d'inscription : 31/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://analysateam.taguilde.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum